Géopolitique du Tibet : le Tibet entre tradition et modernité, sinisation et aspiration à l’indépendance.

Par M. Henri MOREAU

Professeur de chaire supérieure en retraite (spécialité: Géographie)

 

Le Tibet reste en grande partie un pays figé dans ses traditions,

mais connaît des mutations rapides liées à l’irruption rapide de la modernité et à la volonté de sinisation imposée par la Chine depuis son annexion brutale par la Chine.

Le pays du dalaï-lama conserve une forte influence de la religion bouddhiste tibétaine et s’ouvre de plus en plus au tourisme tout en tentant de conserver une autonomie politique menacée par le régime chinois.

 

Le mardi 12 avril 2016 à 17h30 à la maison des associations (rue Jules Ferry)

Si vous êtes intéressé(e) par cette conférence, merci de vous inscrire en remplissant le formulaire ci-dessous. Les frais de participation seront à régler sur place.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.