Le droit à l'image : faut-il tout montrer ?

Par Jean-Pierre Chapelle

Ancien rédacteur en chef de Ouest France, construira sa conférence autour de l'actualité du moment.

 

 

Éducation à l’image : quelle ambition ?

 

Photojournalisme : faut-il tout montrer ?

 

L’image, fixe ou mobile, analogique ou numérique, fournie par des professionnels ou par des amateurs, est omniprésente dans nos lieux privés comme dans nos lieux publics. Plus aucun fait divers, aucune actualité brûlante (« breaking news »), aucun évènement d’ampleur historique ou anecdotique, ni aucun moment de notre vie la plus quotidienne, n’échappe au « triomphe de l’image ».

 

Ce flot ininterrompu pose de graves questions à quiconque dans un média (journal, télévision, blog, site web, réseau social…) doit décider de sa parution ou de sa non-diffusion. Mais ce brouhaha visuel oblige aussi à s’interroger sur les attentes, les perceptions et les interprétations des « spectateurs » : enfants ou adultes, préparés ou non à le recevoir.

 

Ne sommes-nous pas aujourd’hui devant un défi éducatif d’une ampleur comparable à celui de Jules Ferry en 1880 face à l’écriture et à la lecture ? En plus d’apprendre à « lire, écrire et compter », ne faut-il pas maintenant apprendre à « regarder, à voir et à penser les images » ?

 

Ces interrogations seront au cœur de la conférence que donnera Jean-Pierre Chapelle, ex-rédacteur en chef adjoint à Ouest France.

 

 

Le 3 janvier 2017 à 14h30 à la maison des associations.

Entrée 2 euros adhérents et 8 euros non-adhérents.